Accueil > Le SECO ONG > Contexte de la représentation

Contexte de la représentation

mercredi 15 décembre 2010, par webmestre

Le SECO -ONG/ MALI représente les ONG maliennes à une vingtaine de commissions paritaires, de travail, de réflexion, d’orientation regroupant les représentants de l’Etat, de la société civile, des partenaires bilatéraux et multilatéraux. Il s’agit entre autre de :

  • Conseil économique social et culturel, fonds national de solidarité ;
  • comité de pilotage gestion intégrée des ressources en Eau ( GIRE) ;
  • comité de pilotage du programme des Micros subventions de l’OMVS ;
  • comité de pilotage du programme RECOFEM ;
  • comité de pilotage du programme Micro Financement du FEM ; Etc.

Le contexte d’élaboration de la stratégie du SECO-ONG se manifeste par :

1. Évolution de l’organisation de la Société Civile ;
2. Rôle grandissant de la société civile Malienne ;
3. Mise en œuvre du Plan Stratégique 2006-2010 du SECO-ONG.

Justifications liées aux missions du SECO-ONG :

1. Assurer une présence active de la société civile dans les prises de décisions publiques au niveau national
2. Améliorer la capacité d’influence de la société civile
3. Participer à la mise en œuvre effective des programmes sectoriels et orientations nationales de développement et des orientations internationales de développement .

Justifications liées aux activités d’influence :

1. Présence dans des instances de prises de décision publiques au niveau national,
2. Participation des représentants à des rencontres de définition de politiques et de stratégies de développement,
3. Contribution de façon significative aux actions de plaidoyer lobbying initié par la société civile à différents niveaux.

Justifications liées aux insuffisances de la qualité de la représentation/participation

1. le manque de priorisation des thématiques sur lesquelles le Collectif doit travailler ;
2. les faiblesses dans le processus de désignation des représentants ;
3. l’absence de toutes activités de préparation de dossier et de prise de positionnement du collectif ;
4. la faiblesse du système de suivi des représentations ;
5. l’absence de concertation entre le collectif et ses homologues.

Twitter

Facebook

Partennaires

© 2007 - 2019

MconceptMali